Grèves, re-grèves, toujours grèves

Je ne répèterai pas les arguments largements diffusés par la majorité de la population française, je me contenterai de confirmer qu’il y en a marre des grèves du 1 / 52ème de la population active qui paralyse les 51/52ème restant.

Pour ceux qui sont hors contexte, je vous rappelle que la plupart des syndicats des sociétés de transports collectifs en France ont lancé un appel à une grève reconductible (indéfiniment) à partir du 14 novembre 2007. Le motif est le désaccord face à une réforme lancée par le gouvernement visant à ramener le nombre d’années de travail des cheminots à 40 ans au lieu des 37,5 auxquels ils ont eu droit jusqu’à aujourd’hui. Cet avantage avait été mis en place pour compenser la pénibilité de leur travail autrefois.

Si cet argument était valable il y a 50 ans, il est absolument irrecevable aujourd’hui pour les raisons qui suivent.

  1. Le cheminot travaille 35h par semaine et pas une minute de plus (chaque minute supplémentaire sera payée plus chère et exonérée d’impôt)
  2. Conduire un train ou un bus n’est plus un travail de force (conduire un metro ou un bus ne nécessite pas d’effort physique particulier)
  3. Les horaires décalés ainsi que le travail pendant les jours fériés ne sont pas propres aux cheminots, il y a également les policiers, les pompiers, les éboueurs, les femmes de ménage, les gérants de commerces de proximité, les agents d’entretiens nocturnes, les serruriers, les agents de sécurité, les boulangers, les restaurateurs, les concierges, les médecins généralistes, les urgentistes, les hôtesses de l’air, les pilotes de ligne, les baggagistes, les hôtesses d’accueil des aéroports, les militaires, les informaticiens, les avocats, les conducteurs de taxi, les comptables, les traders, les chefs d’entreprises … et enfin les étudiants sérieux ; sachant que cette liste est loin d’être exhaustive.

Pour continuer dans l’absurdité, il faut savoir que certaines grèves des transports en commun en Allemagne se contentent de rendre gratuit l’accès aux services de sorte que la société perde de l’argent. Cette forme de grève aurait épargné les millions d’utilisateurs des transports en communs tout en ayant le même pouvoir de persuasion qu’un grève qui bloque tout. En effet, elle gêlerait les rendtrées d’argents des sociétés en limitant les repercussions sur les usagers qui n’ont rien à voir dans le conflit entre les syndicats et les sociétés. Malheuresement, ce genre de mesures subtil est hors de la portée intellectuelle des leaders syndicaux qui préfèrent provoquer un maximum de nuisance afin d’exprimer leur pouvoir et d’asseoir leur influence.

Alors messieurs les cheminots, et surtout les syndicalistes chevronés , je vous adresse sincèrement toute mon antipathie.

Voici un autre article concernant les grèves en France qui vous en dira plus.

Mes petits ArtWorks !

Thibault_cgt

Mon préféré :

Cfdt

17 thoughts on “Grèves, re-grèves, toujours grèves”

  1. Salut Manitra,
    Je comprends ton exaspération, surtout après un conflit comme celui-ci qui s’enlise – et pour pas grand chose on dirait. (pquoi attendre Mercredi pour discuter par ex ???).
    Ceci étant, je trouve que le mot “otage” est galvaudé et perd toute sa portée lorsqu’il est utilisé pour des usagers. Jusqu’ici on réservait ce mot pour les infirmières bulgares et le médecin palestinien en Libye victimes de tortures physiques et psychologiques terribles. Ou alors pour les athlètes israëliens exécutés pendant la prise d’otages aux Jeux olympiques de Munich.
    Alors, c’est clairement pénible et rageant les pbs de transport en ce moment, mais de là à comparer ça à une prise d’otages, je trouve ça limite pour tous les vrais ex-otages ou familles qui ont perdu un de leurs membres de cette manière. Mais c’est juste une coquetterie lexicale, on va dire.
    Sur le fond, une grosse partie du problème vient du fonctionnement des syndicats qui partent en confrontation systématique … si tu rajoutes le fait qu’ils sont très peu représentatifs du contingent des salariés. (à peine 8% des salariés sont syndiqués je crois), c’est clair qu’il y a qqchose à revoir dans le dialogue social …
    Dernière remarque sur le fond, je ne crois pas que les cheminots soient aussi privilégiés que les médias tentent de nous le faire croire. (même s’ils existent des personnes aussi mal loties que eux, pourquoi leur enlever le peu de compensations liées à leur boulot ? ) Si les élus avaient commencé par donner l’ex. en renonçant à leurs régimes spéciaux, la pilule serait mieux passée je pense.
    (Franchement les cheminots, ils sont débiles, ils cotisent 37,5 ans et demi, alors que s’ils avaient fait juste un mandat de député de 5 ans, ils auraient eu une retraite de 1500 euros à vie, cumulable avec d’autres casquettes bien entendu)…
    Bref, pb complexe je pense.
    Bon courage quand même à vous 2 (toi et Loulou) pour les jours pas faciles qui viennent.
    :-(

  2. Bonjour,

    Pourquoi ne pas montrer votre mécontentement concernant ces mouvements de grèves qui vous prennent en otage, vous font perdre de l’argent, vous font perdre votre travail, vous font perdre vos jours de congés (que vous pourriez passer réellement en vacances…) en faisant :
    “La grève de l’exhibition du titre de transport lors des contrôles”.
    Mais ne faites pas cela anonymement car vous pourriez vous retrouver au poste SEUL.
    Non, faites ca lors de votre contrôle, il vous suffit de faire ainsi :
    “Non Madame ou Monsieur le Contrôleur ! Je fais la grève de l’exhibition de mon titre de transport afin de montrer mon mécontentement lors des précédentes grèves et j’incite les autres passagers de ce wagon à en faire de même !”, puis vous vous asseyez.
    L’équipe de contrôle ne pourra pas faire descendre l’ensemble des passagers du wagon pour les emmener tous au poste, donc, ils laisseront tomber et passeront au wagon suivant.

    J’ai déjà eu l’occasion de mettre cette pratique en œuvre sur la ligne C du RER en 1996 et ils n’ont pas bronché devant un wagon qui se rebiffe.

    Le mieux serait de devancer les contrôleurs en distribuant un tract incitant les voyageurs à ne pas présenter leur titre de transport aux contrôle et ce, à durée indéterminée.

  3. Comme tout le monde j’en ai ras le bol des grèves, ras le bol que ce soient toujours les mêmes qui soient pris en « otage » et qui trinquent…
    En effet, nous ne demandons rien à personne et sommes obligés de nous « taper 4 à 6h de trajet par jour » pour aller travailler. A moins de pouvoir poser des RTT (tout le monde n’y a pas droit) ou des congés payés (je préfère les prendre pour profiter de mes enfants).
    Malgré, tous les ennuis engendrer par tous ces mouvements sociaux, je suis d’accord pour que le gouvernement ne cède pas « au chantage, à la pression… »
    Quand j’entends les discours de fonctionnaire, agent EDF ou autres que je connais, cela me faisait sourire au départ, mais m’horripile de plus en plus. Connaissant d’autres avantages en plus de leur statut particulier de la retraite…
    Mais ce que je déteste le plus, c’est d’entendre dire « on se bat pour vous, pour que tout le monde est la retraite à 37.50 ans.
    Mais bien sûr…A toutes ces personnes, et à leur syndicat, je leur demande où étaient ils lors de la 1ère réforme en 1993, puis lors de la 2ème réforme en 2003.
    C’est bizarre il n’y a pas eut de grèves, puisque cela ne touchait pas les statuts particuliers.
    Ah si, excusez-moi, il y a eut la grève de 1995, lorsque Alain Juppé voulait un allongement de la durée de cotisation retraite pour les fonctionnaires.
    Quand je vois mon fils lycéen de 16 ans, partir tous les matins avant 6h et rentré le soir vers 20h parce qu’il essaye d’aller en cours. Et que l’on ose me dire pour le mardi 20 novembre que les professeurs ne sont pas censé informé s’ils font grève ou pas. Alors que votre enfant fait tous les jours + de 5h de transport. Où est le respect de la personne.
    ALORS LA JE DIS NON
    Toute personne à le droit de faire grève, mais ne peux empêcher l’autre d’aller travailler, sans être considéré comme du bétail… Nous sommes des humains.
    Ce qui les rends fort c’est leur solidarité et leur pression sur le gouvernement en « prenant en otage, je ne sais combien de milliers de personnes ».
    Il serait bien que pour une fois dans notre vie, nous soyons tous solidaire et ne serait ce qu’une seule fois dans notre vie nous manifestions également pour dire STOP Y EN A MARRE.
    CE QUE JE NE COMPRENDS PAS C’EST QU’ILS SONT TOUJOURS EN TRAIN DE SE PLAINDRE, MAIS RARE SONT CEUX QUI DEMISSIONNENT POUR ALLER VOIR AILLEURS.

  4. Je suis tout à fait d’accord biebn que quelques grèves soient justifiées, la grande majorité d’entre elles sont injustifiées . Si l’on regarde encore la grève des enseignants suite à l’annonce de baisse dans le nombre d’employés au ministère de l’éducation nationale, nous pouvons faire plusieurs constatations :
    1) les élèves pour la plus grande majorité considèrent que c’est un moyen de ne pas aller au collège ou au lycée.
    2) Que ceux qui semblent de bonne foie sont manipulés par les enseignants et les associations de parents d’élèves de gauche
    Au delà du motif, si l’on regarde simplement les faits, depuis plus de trente ans, toutes les réformes (venant de gauche ou de droite d’ailleurs) qui ont été tentées d ont rencontré l’hostilité du corps enseignant. Difficile de penser qu’aucune n’était bonne ou justifiée. Le corps enseignant français aujourd’hui est parmi le plus nombreux d’Europe, mais aussi celui ou le nombre d’heures de travail est le plus faible et que si l’on réduit leur nombre, ceux qui restent devront travailler plus. (je trouve d’ailleurs que pour un travail à mi-temps, le boulot de prof est bien payé). Certains, car il en existe, ne se reconnaîtrons pas dans mes écrits parce qu’ils ont une conscience professionnelle, les autres vont hurler, pourtant les faits sont là, et avec cela, nous avons les plus mauvais résultats d’Europe, des universités poubelles, des lycées qui font honte,etc.
    Alors c’est vrai y en a marre des grévistes, des boulets, des aigris qui revendiquent et attendent. Encore une fois je ne parle pas de ceux qui sont victimes de patrons voyous, qui ont de bonnes raisons mais de ceux protégés comme à la SNCF, à l’enseignement, à la justice, … et je leur dis : bossez, acceptez la rémunération au mérite, acceptez la mobilité, …

  5. moi je dis vive les syndicats et les cheminots et les fonctionnaires allez il faut faire un mai 68 et que sa bouge.Pourque ce gouvernement qui pourri la france et remplissent les poches des riches d’argent ouvre les yeuxs.Et je suis contre le service minimum et toutes les gréves sont justifiées.Je vous mets en copier un mail pour vous montrez l’importance du service publique.Allez je vous dis pas à bientot et continuer a voter pour la droite si vous aimez vous faire enculer!!!!!!!!!!!lol.
    Désol les nases peut pas mettre le mail des que je peut je vous l’envoi.

  6. ces bon les nul j’ai réussi a afficher ce que je voulais.

    Soutenir les fonctionnaires:

    une oeuvre de service public !

    Oui ! ils font grève, et on les considère souvent comme des « feignasses », mais un fonctionnaire c’est quoi :

    Ø Une infirmière (Celle qui fera votre toilette même le dimanche quand vous serez incontinent et en plus privé de couches culottes car elles font défaut dans le service)

    Ø Un policier (Celui qui vous protégera même le dimanche contre les ” sauvageons ” qui viennent abîmer les jolies voitures privées)

    Ø Un conducteur de TGV (Celui qui vous emmène même le dimanche dans votre villégiature privée pour pas très cher et sans danger)

    Ø Un inspecteur des impôts (Celui qui fait fonctionner l’état grâce à cet argent que le privé à tant de mal à gagner)

    Ø Un facteur (Celui qui amène chez vous au bout de la France les colis privés des cadeaux de noël de papy mamy)

    Ø Un prof (Celui qui vous permet d’apprendre gratuitement ce que vous mettrez en pratique dans le privé)

    Ø Une institutrice (Celle qui mouche vos chers bambins privés et reçoit les insultes publiques)

    Ø un agent de l’équipement qui 24h sur 24 entretient et remet en état le réseau routier démoli par les 38 tonnes privés qui de plus utilisent gratuitement ces infrastructures payées par tous

    Ø Un juge (Celui qui gérera votre divorce privé)

    Ø Un chercheur celui qui à bac+12 bosse pour des clopinettes pour mettre au point des nouveaux outils et des nouvelles technologies que le privé “valorisera” et qui rapportera des gros bénefs au profit d’actionnaires privés

    Ø Un pompier (Celui pour qui la devise est ” sauver ou périr ” et qui même le dimanche périra pour sauver votre vie privée et votre maison privée perdue en plein maquis avec un branchement kW/h E.D.F. au même prix)

    Ø Un technicien E.D.F. (Celui qui remettra le courant même le dimanche pour que vous regardiez vos DVD privés après la tempête)

    Ø Un agent de la sécu (Celui qui se fera chier dans un bureau pour vous rembourser vos tranquillisants privés)

    Ø Un agent des Assedic (Celui qui fera avancer votre dossier de chômage quand le privé vous aura foutu dehors)

    Ø Une sage femme (Celle qui ne se prive pas de galérer pour faire naître même le dimanche vos futurs cadres privés)

    Ø Un directeur d’hôpital (Celui qui se bat pour soigner gratuitement votre surmenage privé)

    Ø Les personnels du métro (Celui qui vous conduit même le dimanche au tarif le moins cher d’Europe dans vos boulots privés et qui vous emmène 365 jours par an à vos soirées privées et vous ramène même quand vous êtes bourrés)

    Ø L’organisateur de la fête de la musique (Le con qui organise votre petite soirée sympa du 21 juin)

    Ø et même Un Soldat (Celui qui mettra sa vie en jeu pour défendre vos choix politiques privés)

    Ø Ceux qui font tourner les centrales électriques, recherchent de nouvelles technologies, font des émissions de télé, aiguillent les avions, donnent la météo (Aux avions privés et aussi aux marins privés !! )…

    Ø Et bien sûr tous les sans grades, qui organisent les élections, plantent des fleurs dans les villes, ramassent vos ordures, nettoient les parcs, sablent et déneigent les routes par -10° en pleine nuit, améliorent les forêts, transportent votre nourriture (par le train) la nuit quand vous dormez, donnent à manger dans les cantines scolaires…

    Alors maudissez les, injuriez les, rejetez les, mais quand,

    du service public, vous serez privé, alors là vous pleurerez !!

  7. Sarkosy doit se frotter les mains si il vous lit;
    Il casse la sécurité social, diminue les pensions des retraités en augmentant l age de la retraite, démoli le code du travail et les conventions collectives, met des taxes partout, a fait de la police une milice pour ranconner les automobilistes, délocalise les usines francaises à l’étranger, diminue les effectifs des services publics partout au détriment du service rendu, il politise la justice, a étranglé les salaire, du fait certain travailleurs ne peuvent même plus se loger et dorment dehors avec leur famille…
    Je vais arreter la et ne vais pas vous insulter, ca ne servirait à rien et ca ne vous rendrait pas plus intelligent.
    Peut etre n’avez vous rien compris à la vie, peut etre etes vous tout simplement égoiste, j’essaie de vous comprendre et ca me désole énormément.
    Avec des réactions comme ca, la misère et la domination a encore de beaux jours.
    Domage

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code class="" title="" data-url=""> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> <pre class="" title="" data-url=""> <span class="" title="" data-url="">